logo

Faut-il avoir peur d’Internet ?

Il est légitime de ce poser la question. En effet, de nombreux exemples tendent à démontrer qu’Internet n’est pas un lieu ou on est en sécurité. Mais le net est-il réellement le lieu de tous les dangers ? Qu’est ce que le concept de neutralité ? Comment se protéger ? 

Des données personnelles au bad buzz

troll face

le troll : l’un des pires ennemis des internautes

Il y a d’abord eu le Fappening : des dizaines de photos intimes de stars hollywoodiennes ont été publiées sur le web et les réseaux sociaux. Evidemment sans le consentement des principales intéressées. Le ou les pirates auraient réussi à se procurer ces images en hackant le cloud d’Apple, ou tous les possesseurs d’appareils à la pomme stockent toutes sortes de données.

Puis, les vidéos des journalistes, travailleurs humanitaires, ainsi que le randonneur français froidement exécutés par les terroristes de l’Etat Islamique ont inondé les murs Facebook et les fils Twitter de nombreux internautes choqués. Tout aussi récemment, la vidéo d’une jeune femme déficiente mentale agressée par des mineures dans un parc a fait le tour des réseaux sociaux, provoquant un déferlement de haine et d’appels à la violence à l’encontre de l’une des agresseures.

Enfin, les nombreux badbuzz de marques. L’un des derniers en date concernait Zara, qui avait mis en ligne un teeshirt évoquant l’uniforme des déportés juifs pendant la seconde guerre mondiale. Autant de faits qui peuvent nous laisser entendre qu’être présent sur le web peut générer un certain nombre d’inconvénients, et remettre en question votre envie personnelle et professionnelle d’être actif sur Internet.

 

La neutralité du net

net neutralityLa première des tentations, pour maîtriser les messages et contrôler les dérapages serait de poser des limites légales à ce qui pourrait être dit, fait ou partagé sur Internet. C’est d’ailleurs en partie le cas : les internautes français divulgant des propos diffamatoires ou racistes sur le web et les réseaux sociaux sont suceptibles d’être condamnés. Mais si la loi française ne s’arrête pas là ou votre présence sur la toile commence, certains internautes semblent être à l’abri de la justice. En effet, dès lors que le site web est domicilié à l’étranger par exemple, il ne tombe plus sous le coup de la loi française, ce qui rend la lutte contre les dérives, même si elles sont illégales bien plus compliquée. D’autant plus qu’un autre élément entre en ligne de comte dans le débat sur la législation du web : les questions de neutralité.

Internet n’est en effet qu’un moyen. On pourrait le comparer à un vaste réseau routier, ou tous les internautes, quels qu’ils soient, devraient pouvoir accéder aux mêmes contenus. Qu’il s’agissent de leurs mails professionnels, d’un article de presse, d’une vidéo de chat, ou encore d’un site ou ils peuvent commander des contrefaçons de mobilier de designer sans être trop inquiété. Limiter ces accès routiers et favoriser certaines routes au profit d’autres pourraient certes limiter quelques dérives, mais également avoir des conséquences sur notre liberté. Certains contenus pourraient alors être censurés, et aller à l’encontre des principes de base de la liberté de la presse et de la liberté d’expression. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Le coeur du débat est là.

La solution pédagogique

Alors quelles sont les alternatives qui s’offrent à nous ? Que l’on soit un particulier ou un professionnel, nous avons tous d’excellentes raisons de vouloir être présent sur le web tout en craignant ses dérives. Et c’est bien normal. C’est pourquoi il faut bien garder à l’esprit qu’Internet, c’est le monde tout entier réduit à la taille de l’écran de votre smartphone, de votre tablette ou de votre ordinateur. Or, nous en faisons l’expérience au quotidien, le monde qui nous entoure et la société dans laquelle nous vivons est composée de personnes qui n’ont pas nécessairement les mêmes opinions, cultures et valeurs que nous. Nous avons dû apprendre à vivre avec les autres, et à respecter un certain nombre de règles pour être en sécurité. Et bien sur internet, c’est finalement la même chose. Nous y sommes confrontés aux mêmes problématiques, exacerbées par un sentiment d’invulnérabilité dû à l’anonymat, à la viralité des contenus, et à une masse sans précédents de contenus.

Le net est, comme le reste du monde, un lieu plein de dangers. Mais c’est aussi un lieu d’opportunités sans équivalent. Encore faut-il connaître quelques règles simples pour en tirer le meilleur et se préserver du pire. Savoir se préserver, et être capable de prendre suffisamment de recul par rapport aux milliard d’informations qui ne sont qu’à portée de clic sont la clef pour pouvoir profiter d’internet. Là ou certains militent pour la censure, nous pensons que la pédagogie et la prévention sont les meilleurs armes pour faire d’internet un outil sûr et à votre mesure. C’est donc à nous, utilisateurs d’internautes, d’apprendre à utiliser le web, de maîtriser ses us et coutumes, de savoir ou sont les risques, et de mettre en oeuvre tous les moyens pour les éviter.

Comme nous le faisons au quotidien finalement…