logo

Où en êtes vous avec votre identité numérique ?

Notre identité numérique, c’est la somme des traces que nous laissons, volontairement ou non, consciemment ou non, sur le web. Les enjeux de l’identité numérique, qu’il s’agisse de notre image, de notre vie privée ou encore de la protection de nos données personnelles sont bien plus importants que ce que certains d’entre-nous veulent bien le croire. Il est donc temps de faire le point : que sait-on de vous sur le web, et comment mieux maitriser ces données ?

L’identité numérique, qu’est ce que c’est ?

Notre identité numérique se subdivise en plusieurs catégories :

identité numérique

  • Nos coordonnées : nos adresses mails, pro ou perso, nos identifiants de messagerie instantanée, mais aussi nos numéros de téléphone. Toutes ces données qui permettent de nous identifier mais également de nous contacter. On les retrouve par exemple dans nos signatures de mails.
  • Les certificats : tous ces outils qui permettent de nous authentifier, comme par exemple OpenID.
  • L’expression : compile tout ce que nous disons, sur les blogs par exemple.
  • Les avis : toutes les évaluations que vous laissez sur les sites de vente en ligne type ebay, cdiscount ou airbnb. Mais également les avis que vous pouvez laisser sur des plateforme type Trip Advisor ou encore Yelp.
  • Le partage de connaissances : wikipédia est l’exemple type. N’importe qui peut enrichir l’encyclopédie collaborative.
  • La consommation : tous les produits que vous achetez sur le web.
  • La réputation : tout ce que les internautes peuvent dire de vous
  • Les publications : tous les contenus (statuts, liens, vidéos) que vous postez sur les réseaux sociaux.
  • Le professionnel : vos CV en ligne, vos profils Linkedin et Viadeo

Pourquoi s’en préoccuper ?

383487603_8447ddf3baParce qu’on ne maitrise pas tout

Nous laissons sur le net de multitudes de données. Certaines d’entre-elles sont assumées et conscientes, d’autre beaucoup moins. Il nous arrive même de minimiser l’impact que peut avoir notre passage sur internet dans la vie quotidienne.

D’autant que toutes ces informations sont devenues une véritable manne financière. Vous connaissez l’adage « si c’est gratuit c’est que c’est vous le produit » ? Il veut tout simplement dire qu’une partie de votre identité numérique peut se revendre parfois à prix d’or, et que des plateformes gratuites (telles que les réseaux sociaux) ne le sont finalement pas tant que ça. La gratuité fait maintenant partie des règles du jeu du web. Mais n’oublions pas de garder à l’esprit ce que cette gratuité implique pour notre identité numérique.

Sortez couverts !

Certaines traces que nous laissons peuvent être indélébiles et avoir des conséquences plus importantes que ce que l’on peut imaginer. Les plus jeunes d’entre-nous en sont régulièrement les victimes. Leur insouciance et leur naïveté les poussent à partager sur les réseaux sociaux des données intimes et personnelles qui peuvent parfois très gravement les compromettre. Il est donc primordial de bien connaître son identité numérique et de savoir comment la protéger.

Des enjeux importants

L’identité numérique joue aujourd’hui un rôle qui va bien au delà de l’écran de nos ordinateurs.

La recherche d’un emploi : aujourd’hui, les CV et les lettres de motivation ne suffisent plus aux recruteurs. Ils sont de plus en plus nombreux à taper le nom et le prénom des candidats sur les moteurs de recherche et à chercher leurs profils sur les réseaux sociaux. Et même une fois en poste, notre identité numérique est importante. On ne compte plus aujourd’hui les cas de licenciements provoqués par des contenus mal maitrisés sur les réseaux sociaux.

Vie privée vs vie publique : l’image que vous voulez donner de vous dans un cadre public (au travail par exemple) ou dans un cadre privé (en vacances) ne sont pas nécessairement les mêmes. Pour éviter les glissements inappropriés, il est capital de savoir cloisonner vos identités numériques.

  • Personne n’est à l’abri : vous n’allez jamais sur internet ? Vous n’avez pas de compte sur les réseaux sociaux ? Vous n’achetez jamais en ligne ? Vous n’êtes pas préservé pour autant ! En effet : votre identité numérique c’est tout autant ce que vous dites de vous que ce qu’on dit de vous. C’est ce qu’on appelle l’e-reputation. L’e-reputation peut tout autant vous être bénéfique que néfaste. Vous devez vous en préoccuper.

Quelques conseils pour votre identité numérique

L’objectif ? Faire en sorte que votre identité numérique soit au plus proche de l’image que vous voulez donner de vous, mais aussi maitriser ce qui fait partie de votre vie priver et ce qui peut être public.

Faites le point : ou en est votre identité numérique ?

6432357463_ebaf4635c4

  1. Faites une recherche Nom + Prénom et Prénom + Nom sur les principaux moteurs de recherche Google, Bing et Yahoo.
  2. Faites un point sur les différents profils que vous avez créé. N’hésitez pas à supprimer tous les profils et les comptes que vous n’utilisez plus. Profitez-en pour faire un point sur les paramètres de confidentialité des différentes plateformes que vous utilisez. Pour Facebook par exemple, la Mairie de Paris a mis en place un outil qui vous permet de savoir ou vous en êtes, d’évaluer vos connaissances et de rectifier le tir si besoin. C’est ici. Vous pouvez également faire en sorte que votre profil Facebook ne soit plus indexé sur Google, ce qui peut permettre d’éviter qu’on vous retrouve par ce biais là. Mode d’emploi ici.
  3. Lorsque vous créez un nouveau profil, demandez-vous à qui il se destine et surtout posez vous la question des informations que vous êtes prêts à divulguer.
  4. Soyez pédagogue ! Expliquez à vos proches l’importance de l’identité numérique et de l’e-reputation. Chaque contenu posté vous concernant peut vous porter préjudice, vos proches doivent en prendre conscience. Cela peut aussi leur rendre service !
  5. Occupez l’espace ! On l’a dit, l’identité numérique et l’ e-reputation jouent un rôle clé dans la vie professionnelle. Ainsi le meilleur moyen de la maitriser, c’est de la construire soi-même. Crééz des profils Linkedin et Viadeo, et surtout tenez-les à jour. Créez vous des CV en ligne type Doyoubuzz et Aliaz  par exemple. Et n’hésitez pas à poster des contenus récents relatifs à votre secteur d’activité. Cela vous permettra en sus de montrer votre implication et votre dynamisme.

Quelques règles pleines de bon sens mais qui devraient vous permettre de mieux maitriser votre image et d’éviter les débordements…